Courte biographie de Lalita Prasad Vidyarthi

Lalita Prasad Vidyarthi était une anthropologue dynamique de l'Inde qui a apporté honneur et gloire à l'Inde et à l'anthropologie indienne. Il est né en 1931 dans un village de plusieurs castes près de Patna. Pour avoir obtenu le statut de caste moyenne dans le village, il a constaté dès son enfance un malaise et des restrictions dans le comportement des castes. La formation initiale du professeur Vidyarthi a débuté dans cet environnement et il s'est rendu à Gaya en 1940, lorsque son père a rejoint Mukhsudpur (avocat adjoint) dans le domaine de Mukhsudpur.

À Gaya, Vidyarthi fut admis dans un collège et passa Matric en 1946. Il obtint la première division à Matric. En 1948, il passa l'IA du Patna College, mais manqua la première division pour quelques marques. En 1950, il passa pour le BA (Hons) du Patna College et obtint encore une fois la première classe.

En 1951, il acquit le premier poste en passant la maîtrise de géographie de l’Université de Patna, première partie. Après cela, son intérêt est passé de la géographie à l’anthropologie. Il a obtenu une maîtrise en anthropologie de l'Université de Lucknow en 1953. La même année, il a rejoint l'Université du Bihar (Université Now Ranchi) en tant que conférencier fondateur. De 1953 à 1956, il occupa ce poste.

Par la suite, Vidyarthi quitta le service et accepta le poste de Fellow à l'Université de Chicago pour la période allant de 1957 à 1958. Il a obtenu son doctorat de cette même université en 1958. Il est ensuite retourné dans son pays d'origine et a rejoint l'ancien lieu de travail. LP Vidyarthi était le lecteur et le chef du département de l’Université du Bihar (maintenant l’Université Ranchi) de 1958 à 1968.

En 1968, il est promu au poste de professeur et continue à occuper les fonctions de chef de département. Il n'était pas seulement un enseignant à succès, mais aussi un scientifique dévoué. Son concept d'anthropologie du tiers monde était différent de l'héritage existant des paradigmes occidentaux et coloniaux. On peut dire qu'il est le père fondateur d'Anthropologie Action et Appliquée en Asie du Sud.

Au milieu des années 50, il a créé une unité de recherche-action au département d'anthropologie de l'université Ranchi et a mené des recherches dans la région de Chotonagpur. En tant qu'étudiant de DN Majumdar, Vidyarthi a suivi l'idéologie de Majumdar et l'a expérimentée dans des situations empiriques.

Outre l'influence de DNMajumdar, le professeur Vidyarthi a été stimulé intellectuellement par les spécialistes américains, notamment Sol. Tax, Redfield, Milton Singer et Fred Eggan. Parce qu'il était proche d'eux en passant ses jours aux États-Unis. Dr. Vidyarthi avait une vision plus large et une noble mission. Il était un homme frivole de gratitude et de réflexion.

Il a reçu de nombreuses bourses et récompenses au cours de la période allant de 1950 à 1983 d'Inde et de l'étranger. Ses fonctions professionnelles le lient à un certain nombre d'organismes réputés d'importance nationale et internationale.

Il a été élu président de l'Union internationale des sciences anthropologiques et ethnologiques (IUAES), sans interruption de 1973 à 1978. En 1978, il est également devenu président du Congrès international des sciences anthropologiques et ethnologiques (ICAES).

En outre, il a exercé les fonctions de vice-président, président, secrétaire local, membre, directeur et conseiller de différents comités, organisations, séminaires et colloques. De 1979 à 1982, il a été vice-président du Conseil international des sciences sociales de l'UNESCO. En 1983, il est devenu doyen de la faculté des sciences sociales.

LP Vidyarthi a conservé une contribution notable sous différents aspects. Il s'intéressait aux études de village, aux complexes sacrés et aux sites de pèlerinage, à l'anthropologie appliquée et à l'action, aux castes répertoriées, à la recherche sur le folklore, à l'anthropologie industrielle et urbaine, aux études de leadership, à la tradition du travail sur le terrain, aux théories anthropologiques. Il s'est efforcé d'obtenir le bien-être socio-économique et l'avancement des tribus.

Les dimensions du travail étaient si vastes et le nombre de livres et de papiers si nombreux qu’après sa mort, un volume commémoratif a été publié en 1986 sous la direction de MK Gautam et AK Singh, où différents érudits savants ont eu l’occasion de discuter de la vie et de l’œuvre de Prof Vidyarthi. Il a écrit lui-même vingt et un livres, dont neuf co-auteurs.

Trente et un livres ont été édités et plus de 150 articles importants ont été écrits par lui au cours de la période allant de 1954 à 1982. Cependant, certaines de ses œuvres importantes sont: Complexe sacré de Hindu Gaya (1961), The Maler: Nature-Man-Spirit Complexe dans Hill Tribes of Bihar (1963), Contours culturels du Bihar tribal (1964), Anthropologie appliquée en Inde (1968), Conflits et tensions de la tendance sociale en Inde (1968), Culture tribale de l'Inde (1977), Rise of Anthropology. en Inde (1978, deux volumes). Tendances de l'anthropologie mondiale (1979), etc.

Le Professeur Vidyarthi a reçu le prix du service distingué conjointement par l’association pour la diplomatie anthropologique, la politique et la société et l’association pour l’anthropologie du tiers monde en 1983. Il a été la première personne d’un pays en développement à recevoir cet honneur. Ses travaux académiques multidimensionnels l'accueillent comme l'un des plus grands anthropologues du monde. Nous avons perdu ce grand académicien pour toujours en 1985.