Causes générales et spécifiques du manque de pouvoir des femmes

Causes générales et spécifiques du désempowerment des femmes!

L'autonomisation signifie impliquer dans la prise de décision et le contrôle des ressources pour pouvoir atteindre une meilleure qualité de vie, mais aussi améliorer la capacité de tirer parti des opportunités de développement offertes par le système.

L'autonomisation des femmes est une mission qui vise à permettre aux femmes de maîtriser les sources de pouvoir - économique, social et politique - par le biais d'une prise de conscience et du renforcement des capacités conduisant à une plus grande participation au processus de prise de décision, au contrôle et aux actions de transformation.

Facteurs à l'origine du manque de pouvoir des femmes:

Les facteurs qui sous-tendent le manque de pouvoir des femmes peuvent être classés en deux catégories, à savoir. (i) général et (ii) spécifique aux femmes.

Les causes générales incluent:

je. Manque de possession d'actifs productifs;

ii. Accès insuffisant aux sources de crédit institutionnelles en raison de l’incapacité de fournir une garantie accessoire;

iii. Discrimination fondée sur le sexe en général; et

iv. Manque de compétences.

Les causes spécifiques chez les femmes peuvent être identifiées comme:

je. Analphabétisme;

ii. Isolement;

iii. Manque d'organisation;

iv. Absence ou contrôle limité des revenus de la famille;

v. Exclusion dans les décisions du ménage concernant la taille de la famille, l'éducation et le mariage d'enfants de sexe féminin, l'achat ou la vente d'actifs, etc. et

vi. Manque de sensibilisation et d'information.

Diverses stratégies visant à autonomiser les femmes ont été expérimentées pour s'attaquer aux causes de leur impuissance. Tous les plans de développement insistent particulièrement sur le renforcement de l’autonomisation des femmes.

Étant donné que l’autonomisation globale des femmes dépend fondamentalement de leurs revenus, les responsables politiques ont maintes et maintes fois renforcé l’intervention des gouvernements à différents niveaux pour assurer l’élimination de la discrimination afin d’améliorer les revenus des femmes.

Celles-ci incluent des projets de développement ciblés qui renforcent la capacité des femmes à générer des revenus grâce à la formation de compétences appropriées et spécifiques, au renforcement des capacités et à un meilleur accès au crédit institutionnel.

Les efforts de nombreuses organisations non gouvernementales et de travailleurs sociaux qui ont complété les efforts du gouvernement pour intégrer les femmes dans le développement économique doivent être appréciés. Les 73ème et 74ème amendements constitutionnels apportés en 1994 marquent un pas important dans la direction de la mise en place de dispositions législatives pour l'autonomisation des femmes en Inde.